16 avril 2024

1 thought on “Près d’un cinquième des Français envisagent de renoncer à l’adoption d’un compagnon animal en raison de la hausse des prix, selon un sondage

  1. Où est passée ton orthographe, la journaliste ? Quant je dis que vous êtes des branleuses et des branleurs, à l’affût de sujets dont nous nous foutons hardiment, le verbe ENVISAGER se conjugue avec « un cinquième » et pas « des Français » !!! Il faut écrire « envisage » et pas « envisagent », il n’y a seulement qu’un (1) cinquième et pas deux cinquièmes !! Là, pour deux cinquièmes, cela aurait mérité « envisagent » puisqu’ils sont deux !!! Pas facile d’être bon en orthographe quant on est pas du pays, à la base !!! Mais nul n’est prophète dans son pays, pas plus qu’ailleurs !!! Il ne faut pas se croire ( ou parfois certains se croivent pour les illustres analphabètes) !!! Révise ton Bescherelle, à fond !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *