18 mai 2024

5 thoughts on “Retraites : Les coulisses des rencontres entre Borne et les groupes parlementaires

  1. mais il et évident qu’elle ne cherche qu’à gagner u temps que se soit dans les discussions avec les syndicats (qui à mon avis rentrent dans son jeu et perdent du temps) qu’avec les parlementaires. Elle a reçu les ordres et les appliquent comme d’habitude en laissant pourrir la situation.

  2. Le gouvernement veut la réforme, la majorité du peuple ne la veut pas. Il n’y a pas de discussion possible ; tout est dans le rapport de force. Et quelque soit le résultat, rien ne nous permettra de dire qui avait tort ou raison.

    1. Bonjour,
      Ce n’est pas vrai, beaucoup de gens veulent la réforme, tout les francais au même régime, les sondages à utiliser avec precaution

    2. Bonjours
      La réforme est nécessaire, tout les francais au même régime,
      Les sondages sont pas toujours viabled

  3. RETRAITE & COMMENTAIRES
    Imaginons que le Conseil Constitutionnel accepte le texte sur la réforme des retraites comme il est actuellement proposé, moyennant le complément de travail concernant le travail pénible, les clauses concernant les femmes, les nouvelles dispositions revues concernant les régimes spéciaux (!!!), mais en validant l’âge de 64 ans ! Que se passe-t-il ? Descente dans la rue une énième fois, re-casse des Black Blocs (ceci dit en passant, ce sont de vrais pourris jusqu’à la moelle, ces individus, de beaux enc….és, passez-moi l’expression), blocage du pays, sous une forme ou sous une autre, virage des manifs pour que ça ressemble aux Gilets Jaunes tristement célèbres (et je me limite à ces mots), et quand on va arriver à enrayer quasi totalement le pays, on fait quoi ?
    Pourquoi en est-on arrivé là ? J’expose mes points de vue, qui ne plairont pas à beaucoup mais je n’en ai cure !!
    D’abord, les régimes spéciaux qui sont vent debout !! Songez que le transport SNCF est gratuit pour tous ceux qui y travaillent ! De quel droit au fond ? Seraient-ils si mal payés que ça ? On rêve, personne n’y croit ! Ou alors, ils seraient allés bosser ailleurs ! Mais le gâteau est bon, alors…
    Puis l’EDF/GDF dont le personnel ne paye pour ainsi dire pas l’énergie qu’ils consomment (ou peut-être 5% tout au plus !!). Comment les imaginer payer le prix juste, surtout en ce moment où l’énergie devient chère ? On peut rêver également…
    En revanche, il faut traiter les cas de pénibilité au travail, aménager les conditions pour les femmes (prise en compte meilleure des temps de maternité), et là, il y a un effort de concertation à envisager.
    Certains syndicats affirment que l’Etat français a de quoi financer les retraites du futur sans avancer l’âge de départ à 64 ans !!! Commençons à réfléchir sur l’hémorragie financière que j’ai déjà évoqué dans d’autres rubriques de réponse. Voici un échantillon de mesures à prendre :
    • Supprimer les retraites versées à des étrangers fraîchement arrivés en France alors qu’ils n’y ont pas travaillé une seule heure (le montant est assez impressionnant pour n’avoir rien foutu) !!! Mais quel bordel serait-il déclenché par toutes ces associations de m…. du genre « touche pas à mon pote » (Harlem Désir et compagnie…..) qui, en définitive, nous coûtent un pognon fou à défendre l’indéfendable !! Imaginez aller demander dans un pays du Monde de percevoir une retraite versée par ce pays sans y avoir travaillé une seule heure !! Vous avez le temps d’attendre ou d’aller vous faire cuire le c… (et je ne parle pas des pensions militaires versées à nos anciens militaires africains qui eux étaient méritants et repartis chez eux, malheureusement morts depuis mais non déclarés décédés et dont la pension continue à nourrir tout un village),
    • Et je me lâche à propos de la CMU, la CAVA, l’AME, toute cette sorte d’hémorragie financière qui nous coûte les deux bras………..
    • Quant au chômage, s’il était un peu plus réglementé et suivi, les gens se décarcasseraient un peu plus pour retrouver du boulot plus vite au lieu de vivre sur le dos des autres !!
    Faites le compte de l’argent économisé par ces actions de suppression ou de meilleure gestion qui, somme toute, sont assez logiques.
    La France, comme je l’ai déjà dit dans d’autres lignes que j’ai écrites, est un véritable pays de cocagne, mais trop, c’est trop, il serait bien temps que l’Etat français se penche une bonne fois pour toutes sur ces vraies hémorragies financières. Et peut-être que la réforme des retraites serait plus douce à mettre en place.
    Ceci dit, la réforme des retraites devenait nécessaire pour pérenniser ce système par répartitions et il ne faut pas croire Mélenchon quand il parle d’équilibre en 2027, 2028 et 2029 !!! Où a-t-il lu ça ?? Si c’était le cas, on ne parlerait pas de faillite à long terme si rien n’était fait !! Ou alors, on ne finance plus ce qui est évoqué ci-dessus ?
    A bon entendeur, et à tchao bon dimanche !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *