29 septembre 2023

9 thoughts on “La popularité d’Emmanuel Macron s’écroule à 28 % en mars

    1. HEUREUSEMENT que nous l’avons, il est le seul qui peut faire barrage aux extrêmes. Il n’a pas été élu pour avoir une cote d’amour mais prendre toutes les décisions pour l’avenir de tous les citoyens. N’en déplaise à tous les conspirateurs qui n’ont pas digérés leurs défaites aux présidentielle.
      Ils se comportent comme les TRUMPISTES en Amérique et c’est grave pour notre démocratie. L’espérance de vie en France à bien augmenté, nous avons nos retraités qui sont en bonne santé et pendant de nombreuses années, les métiers pénibles sont considérés dans cette réforme et bien d’autres mesures qui garantirons dans les année à venir le versement des pensions. Les détracteurs ont choisi le prétexte de cette nouvelle loi pour assouvir leur haine, faire tomber le gouvernement et bloquer toute évolution de notre société. La France se redresse, chaumage en baisse, les entreprises qui ont choisi la France, parce que c’est ici qu’il fait bon vivre, en Europe nous ne sommes pas les plus mal lotis. Les insatisfaits devraient regarder autour de nous au lieu d’aboyer.
      En démocratie, ce n’est pas la rue qui géré un pays !

  1. La côte de popularité d’Emmanuel Macron n’a jamais été aussi basse ??? Est-ce que vous réalisez, le ou la journaliste qui écrit cela ou reprend des propos de l’Ifop, qu’il y a une incongruité notoire dans ce que vous écrivez ?? je n’ai jamais vu une côte descendre, la côte est le bout de route qui nous permet de gravir la pente !!! Une cote oui !!! Heureusement, vous nous avez fait grâce de la cotte qui descend car l’ouvrier se serait trouvé bien dénudé !!
    Au-delà de ce seul exemple, il y en a bien d’autres mais je me contenterai de celui de ce jour.
    En ce qui concerne la cote de popularité d’Emmanuel Macron, il est typique de voir cette situation quand les actions gouvernementales ne sont pas appréciées à leur juste valeur. L’avenir lui redonnera-t-il raison sur la nécessité de la réforme des retraites? Attendons un peu pour voir !!

    1. Je prends la suite de mes propos auprès du ou de la journaliste: c’est bien d’avoir corrigé côte en cote au début, concernant Emmanuel Macron, mais vous l’avez laissé en fin d’article quand vous parlez de la côte d’Elisabeth Borne plutôt que sa cote !!! Nul n’est prophète en son pays !!! Ni dans le pays des autres du reste !! Quant à ce que dit Michmayo, je suis tout à fait d’accord avec ses propos, les fautes en moins !! Hi! Hi!

  2. Un peu trop facile d’établir un sondage après une telle mesure , vous ne croyez pas !! et que pensent les sondeurs que Mr macron ne se doute pas un seul instant que cela puisse se produire ?, alors les journalistes épargnez nous ce genre de commentaire
    Faites un sondage sur la mère Hidalgo aujourd’hui et amusez vous a le commenter

    1. Parfaitement d’accord également avec Maurice, comme quoi Hidalgo n’est pas arrivée à être prophète dans son pays ni dans le pays des autres, nous les Français !!! Et heureusement que je n’habite pas à Paris, qui est devenue une ville cirque à embouteillages la plupart du temps, tant elle a décidé de c…….ies, les unes après les autres !!!

  3. Comme nous votons (rarement) pour des personnes et jamais pour des décisions, l’effondrement de popularité de Macron n’aura aucun impact immédiat pour lui.
    Je pense qu’il s’en fout et va continuer à conduire le pays comme il le souhaite, contrairement aux souhaits d’une majorité de gens… jusqu’à ce que Mme Le Pen arrive au pouvoir qui lui aura été en quelque sorte été offert sur un plateau… Personne ne se souvient du 20ème siècle…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *