23 juin 2024

1 thought on “Portrait de Jordan Bardella, le jeune vainqueur des Européennes !

  1. Jordan Bardella a arrêté ses études sans obtenir de diplôme
    Il aurait tenté d’entrer, sur concours, à l’Institut d’études politiques de Paris, en vain. C’est une question sur la guerre d’Algérie qui lui aurait fait perdre ses moyens face au jury. Ironie de l’histoire, bien des années plus tard, en 2022, il sera refoulé de Science Po Bordeaux, empêché d’entrer dans l’établissement par des militants anti-racistes. Après son baccalauréat, celui qui deviendra homme politique se dirige vers des études de géographie à l’université Paris-IV Sorbonne. En parallèle, il commencera sa carrière en politique. Il aurait milité à l’Union nationale inter-universitaire avant de la quitter quelques mois plus tard.

    Quel est le salaire très confortable de Jordan Bardella (RN) ?

    Auparavant, il s’était déjà encarté au Front National dès ses 16 ans, lui qui avait été « séduit » par les discours de Marine Le Pen. Il devient d’ailleurs rapidement responsable de la fédération FN de Seine-Saint-Denis. Dès ses 20 ans, il est élu conseiller régional d’Île-de-France. C’est à cause de cet attrait pour la politique que Jordan Bardella a décidé de stopper ses études, sans obtenir de diplôme. Exit la géographie, il fait le choix de la politique. La suite, on la connaît. De 2017 à 2019, il est porte-parole du Rassemblement national, avant de devenir directeur national de Génération nation, l’ancien nom du Rassemblement national de la jeunesse puis vice-président du RN, député européen et président du parti d’extrême droite.

    « Il n’est pas ébouriffant intellectuellement »
    Aux dernières élections européennes, la liste menée par Jordan Bardella est arrivée en tête en France avec 31,4 % des votes. Après ces résultats, il est de plus en plus pressenti pour devenir Premier ministre après les élections législatives anticipées déclenchées par la dissolution de l’Assemblée nationale décidée par le président de la République Emmanuel Macron. Face à cette montée dans les sondages et dans l’opinion publique, les réactions de ceux qui le côtoient sont de plus en plus nombreuses. Un proche a d’ailleurs fait quelques déclarations à L’Express, faisant notamment écho à son parcours scolaire : « C’est un gosse, il est marrant, tu as du mal à tenir une conversation avec lui, il te bombarde de questions. Il n’est pas ébouriffant intellectuellement, mais il est très sympathique ».

    Pensez-vous qu’il suffit d’avoir le bac et
    D’être sympathique pour être premier ministre, il faut avoir des compétences autres …..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *