24 avril 2024

2 thoughts on “Réforme des retraites : Elisabeth Borne pense encore être utile dans la crise que traverse la France

  1. La crise démocratique à été créée dés le premier jour de l’élection présidentielle par ceux qui les ont perdues. Refuser le suffrage universel, comme les Trumpistes est une honte pour la France. Les insoumis en sont les orchestres, suivis hélas par ceux qui se sont fait dupés ! Je trouve décevant que les syndicats aient embrayés sur ces postures en disant avant même de discuter, refuser cette réforme. C’est nouveau de penser que ce soit les syndicats qui doivent décider si une réforme doit être ou pas
    faite. Maintenant dire que c’est la faute à notre président que les gens ne se rendent pas aux urnes, c’est la aussi une grave accusation car cela fait bien longtemps, avec les partis traditionnels, ou magouilles, frondeurs de droite comme de gauche ont démoralisée l’électorat. Il faudra bien qu’ils mettent un peu d’eau dans leur vin et se ressaisir, si non les extrêmes qui veillent viendrons nous empoisonner la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *