18 mai 2024

6 thoughts on “Réforme des retraites : François Ruffin estime qu’Emmanuel Macron est en train de conduire à la division dans un pays qui est déjà blessé

  1. Pourtant, si le Président, si le Gouvernement, si les centrales syndicales, si l’assemblée nationale, si le sénat et le conseil constitutionnel voulaient réellement apaiser la crise sur les retraites ils le pourraient.
    Il suffirait pour cela que tous demandent l’instauration d’un plafond pour toutes les retraites confondues estimé à 10 fois le plancher que propose le gouvernement.
    Ce serait là une façon de respecter la retraite par répartition.
    Hélas, tout laisse à penser que ceux qui ont la main veulent à tout prix conserver leurs propres avantages en cumulant un maximum de retraites sans se préoccuper du petit peuple. Merci de m’avoir lu.

    1. Nul ne conteste la nécessité de réformer à condition que l’équité en soit le principal paramètre !…

  2. Malgré tous les commentaires de nos chers élus et des forces syndicales, si vraiment ils souhaitaient apaiser les tensions il suffirait de mettre l’age de la retraite IDENTIQUE pour tous les Français et de renoncer aux 47 régimes spéciaux , mais étrangement personne ne soulève cette injustice ….!! de plus lorsque je vois que la SNCF – qui a la retraite 8 ans plus tôt qu’un maçon ou un charpentier – et qui perçoit encore la prime de « charbon » , n’hésite pas à faire grève tous les ans au moment des fêtes de Noël prenant ainsi en otages des milliers de personnes, et réclame un bonus pour pénibilité …vous n’avez pas honte ????? cela me met hors de moi d’entendre de pareilles inepties et de voir de pareilles injustices alors que la majorité va devoir travailler jusqu’à 64 ans ! moi je suis infirmière et je vais devoir travailler jusqu’à 67 ANS , mais apparemmment ça ne gène personne …..

    1. Je suis d’accord avec vous, ce n’est ni 64 ni 67 (comme vous hélas) mmais 65 pour TOUS comme cela était avant Mitterand. Et c’est vrai qu’injustice il y a, je n’ai pas été maçon mais ce serait normal que les maçons aient les avantages que la SNCF a ; de plus les avantages de la SNCF n’a plus lieu d’être c’est une honte de prendre les usagers en otage (je ne parle pas pour moi car je ne prend pas le train, mais faudrait penser à toutes les familles avec enfants qui sont pris en otage).

  3. de toutes façons , c’est pas macaron qui gouverne , c’est cette chère europe et toute sa composante de mikeys qui tripotent dans la caisse !! ça ressemble bien à la dictature , non ???

  4. La réforme des retraites sur des bases justes et viable est nécessaire, mais tous les corporatismes tirent la couverture à eux. De plus la faiblesse du taux d’emploi prive de plusieurs milliards de cotisations. En fait, pour M Macron, c’est panique à bord. Vu l’énormité de nos dettes, nos créanciers vont en avoir assez et réhausser nos taux de refinancement, quasi faillite assurée. Et il en sera fini des allocations tout azimuts avec des violences à la clé. Résultat de décennies de gabegie et de clientélisme, de faiblesse industrielle, économique, sociale,…. De chèques sans provisions. Un jour, il faut passer à la caisse et ça fait mal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *