13 avril 2024

2 thoughts on “Vers une suppression de 20% des maternités en France

  1. l’histoire nous ramène à la réalité. Les mat de moins 300 accouchements devaient fermer mais !!! finalement pas toutes. Pour qu’il y ait une sécurité maximale il faut un obstétricien et un anesthésiste sur place plus un pédiatre qui lui peut être d’astreinte. Ce rapport a été fait par un universitaire qui comme les énarques sont souvent déconnectés de la réalité. Entre la théorie et la pratique il y a un monde. En poussant le résonnement jusqu’à l’absurde, il ne faudrait en France qu’une seule maternité dirigée par un universitaire, par exemple le Pr Yves Ville. Comment voulez vous faire confiance à des personnes responsables du déficit d’obstétriciens, s’ils avaient anticipés le problème lié à la féminisation de la médecine et en particulier en obstétrique nous n’en serions pas la. Par expérience personnelle beaucoup d’accidents obstétricaux sont liés à des pb d’égo qui aboutit à un refus de coopération entre privé et public, mais aussi à des insuffisance de formation de certains obstétriciens

  2. Eh oui comme d’habitude en France il est plus facile pour nos énarques de fermer tout ce qui n’est plus  » sécuritaire  » pour eux car cela les dédouanes de ne pas avoir augmenté le nombre d’étudiants dans toute les disciplines médicales . Donc faute de spécialistes dans toutes les dsciplines et bien on ferme des hôpitaux ,des maternités et du coup ce personnel va grossir les grands établissements qui manquet de personnel , je mais au défit les politiques de nie pas avoir anticipé les départs de médecins à la retraite , l’augmentation de la population et le vieillissement de celle-ci .
    Gouverner c’est prévoir et cela nous ne l’avons pas vu depuis des décennies . Et maintenant ils pleurent c’est la faute à !!!!!!!!! mais pas à moi .Macron , Hollande , Sarkosy et avant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *