4 mars 2024

2 thoughts on “Accusations de viol à l’encontre du ministre de l’Intérieur : Le non-lieu prononcé en faveur de Gérald Darmanin confirmé en appel

  1. Responsable mais pas coupable, décidément on connait le refrain. Et pourquoi se priver quand on dirige la justice contrôlée et dirigée vers ceux qui dérangent…! !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *