2 mars 2024

10 thoughts on “A la surprise générale, LFI retire sa proposition de loi pour abolir la corrida en France

  1. Cet abandon du projet de Loi est un retard dans l’avancée vers le respect, les droits des animaux, il faut espérer que le travail nécessaire pour reprendre cette réforme soit fait au plus tôt.
    Entre temps, combien de taureaux vont être sacrifiés pour le plaisir malsain de ceux qui veulent y assister ? La tauromachie n’a rien à voir avec l’art comme le prétendent certains, elle satisfait les plus bas instincts de l’homme et se justifie par le pouvoir de l’argent, c’est un business rentable. Comment ne pas être révolté par cette barbarie ? Elle est indéfendable.

    1. C’est bien que Caron ai retiré sa loi, si on le et les laisse faire demain on aura plus le droit d’élever de cochon pour le manger, plus droit de faire du canard, de l’oie ou de la poule, du lapin….et puis quoi encore on a le droit de choisir ce que l’on met dans son assiette et voir le spectacle de son choix.
      Il y a d’autres sujets dont les Députés feraient bien de s’occuper bien plus importants pour les humains, la faune, la flore, les végétaux la planète quoi……

      1. d’accord avec une partie de votre écrit (seulement une partie) Jean Yves Barrere, seulement couper les couilles des cons comme toi, cela te permet de rester en vie et de continuer à écrire tes conneries et en plus tu ne te reproduiras pas

    2. on n’entend pas les défenseurs des animaux là … on tu un faisan à la chasse là c’est un scandale , mais là le taureau , il ne souffre pas lui avec les banderilles dans la peau , moi j’aime bien quand c’est lui qui gagne , de toutes les façons c’est le fric qui commande ….

    3. Barbe bien d’accord avec vous, et j’espère qu’on va prendre conscience que ce jeu de fou ne doit plus exister

    4. Occupe toi de tes voisins qui peut être soufrent, laisse aux autres de choisir leurs activités leurs plaisir. Les animaux n’ont pas d’âme contrairement aux humains. Le bas instinct de l’homme, c’est obliger les autres et imposer ses choix ? ou est la liberté ! La souffrance c’est de subir la connerie de certains qui voudraient contre carrer la nature, les mœurs, les coutumes .
      Moralistes de pacotille, plus de voiture, ça pollue, plus de vaches ça pette
      tout le monde à vélo, tout le monde herbivore et quoi encore ?

  2. Entièrement d’accord avec les propos de Barbe cités plus haut. Sous son aspect apparat ce n’est que cruauté. En tous cas félicitation à M. Caron d’avoir néanmoins eu le courage de présenter un texte dans le sens de l’abolition. Mais rien n’est perdu car les amis des animaux ne baisseront pas les bras.

  3. Comme dans la Rome antique, il n’y a plus de chrétiens à faire dévorer par les lions, on ne coupe plus la main droite des voleurs comme au Moyen-Age, c’était pourtant la tradition…Alors, encore un peu de patience le peuple des taureaux, et malgré tout, on a jamais été aussi près de l’abolition des corridas en France !

  4. La corrida existe, comme la chasse, comme les courses de chevaux, comme les combats de coqs, comme les oiseaux dans les cages, comme les cochons dans les élevages intensifs ………Je ne suis pas fan de certaines coutumes, mais qui suis-je pour déclarer que je souhaite l’interdiction de ces coutumes ?!
    Certains bobos pensent interdire ce qui ne leurs plaît pas, alors j’ose dire que moi je souhaite interdire à ces bobos d’interdire ! C’est du terrorisme intellectuel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *