21 juin 2024

17 thoughts on “Chasse : Vers la mise en place d’un délit d’alcoolémie spécifique

  1. Les as…soiffés du volant sont bien plus nombreux et donc provoquent bien plus d’accidents que les chasseurs!

  2. Je connais très bien le milieu de la chasse les avinés sont malheureusement nombreux et je reste convaincue que même en présence d’une sanction tout comme pour les usagers de la route (pour cornichon masqué) la réalité sera « pas vu pas pris »

  3. Je suis pour ce contrôle au plus vite. Chassant dans le département de la Loire, dans les Monts du Forez, lors des battues de grand gibier, entre chaque traque, certains assoiffés ouvrent une bouteille ou s’approvisionnent au cubi, à croire qu’ils ne peuvent pas boire chez eux !!!!!!!! Amis Gendarmes, cherchez les sur les pistes forestières principalement.
    Lamentable image donnée à nos détracteurs.
    Heureusement à ce jour, aucun accident du à l’alcoolémie .
    Mais si hélas cela arrivait, le président (ou le responsable de battue) doit être aussi sanctionné, en plus du ou des fautifs.
    Buvez de l’eau ou du café, ça désaltère mieux et c’est moins nocif à la santé.

  4. Il n’y aura plus de chasseurs si ces mesures sont appliquées et le gibier va proliférer en particulier les sangliers 🐗

  5. bonjour
    la sanction pourrait être la suspension temporaire du permis de chasse avec la durée conditionnée par le taux mesuré

  6. Quant va-t-on enfin abolir ce privilège de beaufs avinés et dangereux dévastateurs de la nature ?
    Quant aux sangliers, il existe des moyens plus efficaces de réguler leur prolifération plutôt que d’autoriser ces nez rouges d’en buter un ou deux au hasard, le Dimanche après la messe…
    La chasse à courre, cruelle, barbare et bénie par le prêtre, constitue également un anachronisme
    qu’il serait urgent de jeter aux oubliettes moyenâgeuses de notre histoire.

    1. Beau pseudo qui démontre sans doute qu’il n’y a pas des « nez rouges » que chez les chasseurs. Vous montrez une connaissance, bien superficielle, de la chasse (la chasse à courre est de moins en moins pratiquée et nombre de celles qui se font visent un gibier fictif, renseignez-vous également sur la « bénédiction du prêtre » . Je vous suggère également d’aller habiter en campagne pour constater avec joie l’intervention de sangliers dans votre pelouse, votre jardin ou les cultures de vos voisins. Les sentiments écologiques et protecteurs de la nature et de tous ses habitants sont, bien entendu, louables et les accidents (non pas des « assassinats ») regrettables mais il ne faut pas tomber dans des excès provoqués par de la bobologie ou par des « marronniers » que nous présentent, périodiquement (surtout quand vient la période de la chasse) nos vecteurs d’informations.

  7. Mr ou Mmm cornichondémasqué,
    Ah oui, j’oubliais : nous vivons à la campagne dans laquelle nous hésitons de plus en plus à nous promener … du fait d’éventuels  » accidents « .

  8. Je ne suis pas chasseur, je ne mange pas de viande, bref, ce n’est pas mon milieu. Pourtant je suis solidaire d’eux dans ce qui me semble, encore une fois de plus, une attaque contre des minorités.

    Combien y-a-t-il de chasseurs en France ? Combien d’accidents de chasse comparés, à gravité égale, aux accidents domestiques et de la route ?

    Il y aurait bien d’autres choses importantes à faire par notre gouvernement que toute cette écume, par exemple renforcer le système de santé et anticiper les menaces extérieures visant la France et l’EU.

    Un peu d’humour pour finir: si quelqu’un inventait un « connomètre » pour mesurer la connerie, on pourrait également créer un délit spécifique et il y a fort à parier que des gens de pouvoir se retrouveraient en infraction.

  9.  » La connerie est supérieure à l’intelligence en ceci qu’elle n’a aucune limite  »
    Citation de Jean YANNE ( immense philosophe )

  10. Vous êtes bien libre de vivre où bon vous semble…Toutefois consultez des publications indépendantes de divers lobbys (de la chasse en autre) et vous en saurez davantage sur la vie des sangliers (en particulier leur reproduction, les différents moyens de diminuer leur présence (qui à ce jour ne donnent pas de grandes satisfactions compte tenu de leur robustesse mais aussi de leurs instincts). Lorsque vous vous promenez, soyez vigilants (je sais, ce n’est à vous seuls que cela incombe), faites du bruit, portez des vêtements vous permettant de vous distinguer dans la nature, mais n’hésitez pas à sortir humer le bon air de la campagne;;;la fermeture la chasse n’est pas pour demain. Bonne après-midi.

  11. Pour bien signaler ma présence aux chasseurs ( intelligents et sobres ) je me déguiserai en cornichon masqué et bruyant avec le Chasseur Français bien en évidence.
    Merci encore de vos précieux conseils !

    1. Pas de quoi. Surtout pas de chasseur français car ils pourraient vous prendre pour un des leurs. Pour mieux signaler votre présence, mieux vous déguiser en concombre qu’en cornichon (peut-être en courge ou aubergine…)
      .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *