21 juin 2024

8 thoughts on “Covid-19 : Edouard Philippe convoqué par la justice

  1. monde politique de pourris
    vu qu’il sera un adversaire très gênant lors de la prochaine présidentielle, il est devenu l’homme à abattre
    ce n’est pas lui qui a mal gérer la crise, mais les suivants en obligeant la population , et surtout le personnel soignant sous peine de licenciement a se faire injecter un produit non testé
    ce n’est pas lui qui à continuer à supprimer des lits l’hôpital alors qu’il fallait en ouvrir

      1. tout a fait d’accord l’homme à abattre !!!!!
        ce n’est pas lui le coupable
        j’ai aimé mon pays ce n’est plus le cas maintenant
        Pauvre France ….

    1. Oui mais le suivant est encore au gouvernement donc intouchable il a intérêt a preparer un bon dossier pour le apres on l’attend moi la premiere

  2. Ce n’est pas lui non plus qui nous a empêché d’aller dans la nature (bords de l’eau, forêts), ce n’est pas lui non plus qui a dit que les enfants ne risquaient rien, ce n’est pas lui non plus qui a dit que les masques n’étaient pas utiles quand il n’y en avait pas, ce n’est toujours pas lui non plus qui a promis de remettre les 90 km/h au bout de deux ans après expérimentation et maintenant la responsabilité repose sur les Conseils Départementaux. Je peux me tromper, mais qu’il reste au HAVRE, je l’y trouve bien et ne revienne pas en 2027 pour succéder à MACRON. Quand on est boxeur comme lui, on veut gagner à tout prix. Moi, je n’en veux plus sans pour autant dire que nous aurions quelqu’un de bien à cette époque tout comme certains demi-finalistes en 2022.

  3. Gouvernement de miséreux y compris le « chef «  a virer le plus rapidement possible . Je pense que c’est le pire que nous n’avons jamais eu …. à bon entendeur !!!!!

  4. Il n’a absolument rien à se reprocher. Il fût un excellent premier ministre, comme il est actuellement un excellent maire du Havre. Il serait encore meilleur s’il nous enlevait les trottinettes. A l’époque du Covid, il représentait l’excécutif sur décision présidentielle. Celle était aussi soumise sur décision de cabinet d’expert qui a coûté des millions au pays, mais dont le résultat et celui que nous avons tous subis, pour le meilleur comme pour le pire.
    Notre ancien premier ministre était plongé comme nous tous dans une situation inédite qui nous dépassait tous. Lisez son ouvrage où il explique justement la situation gouvernementale face à ce fléau.
    Il n’a rien à se reprocher, son calme et son pragmatisme (où on lui a reprocher son manque de charisme) ont permis de franchir ce capte avec calme, malgré le deuil qui nous frappait tous.
    Je lui reproche seulement sa réforme sur les retraites.

  5. Je crois qu’on amuse le petit peuple avec les « mises en examens des politiques » C’est du pipeau et les gens y croient. Faites bien attention et vous remarquerez que ça se termine toujours par un non lieu lorsque « ces messieurs Dames sont concernés.
    On nous prend pour des cons !
    A quand des politiques honnêtes ? Je n’y songe même plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *