29 septembre 2023

26 thoughts on “Soignants non-vaccinés : La HAS défavorable à leur réintégration et le gouvernement suit

  1. depuis des années, les gouvernements successifs on voulu et réussis à supprimer des poste dans les hôpitaux
    ils on juste sauter sur l’occasion pour faire des licenciements abusifs massifs sous un prétexte totalement bidon.
    l’avis des soit disant scientifiques , qui, si il avait été contraire , n’aurais pas été suivi, les arrange bien
    conseil scientifique ou les vrai médecins, pas ceux d’opérette qui n’on pas vu un patient depuis des lustres , ne sont pas conviés, ils risqueraient de donner des avis avisé et de bon sens en réintégrant tout le monde et rouvrir des lits

    1. Ils ne sont même pas licenciés, ils sont suspendus sans rémunérations, il va falloir tôt ou tard les payés car ce n’est pas légal et que toutes ces personnes qui se permettent de supprimer des emplois alors que l’on manque de personnel auront des compte à rendre à la société que ce soi à l’HAS et dans le gouvernement jusqu’au Président

  2. Question sans réponse à ce jour : un patient a-t-il la possibilité de refuser d’être soigné par un soignant non vacciné ?
    Donc, je la pose autrement : un patient peut-il exiger d’être soigné par une personne vaccinée?

    1. Non, il n’a pas à connaître le statut vaccinal (Covid, grippe ou autre) du soignant, ni son étende santé (antécédents tuberculeux, séropositivité)… ce pourquoi l’obligation vaccinale (même si la protection engendrée n’est pas totale) est indispensable. Un soignant ne DOIT PAS contaminer un patient (ou, à tout le moins, faire le maximum pour ne pas le faire).
      Il est impensable qu’un soignant ne pense pas d’abord au patient. C’est la base du métier.
      Les gouvernements successifs n’ont jamais eu « les couilles » d’imposer levain ntigrippal. Il faut que ça cesse. Chacun doit accepter les impératifs liés à son métier.

      1. Tous les vaccinés peuvent transmettre et être contaminés également donc cette piqûre ne sert à rien, et ne me dites pas que c’est pour ne pas être en réanimation … car ce sont les vaccinés qui sont le plus malades. j’ai côtoyé des positifs vaccinés qui eux étaient malades, et je n’ai pas été malade pour autant et je ne suis pas vaccinée, je suis soit disant à risque tout pour plaire, allergique, en léger surpoids et diabétique, je peux dire que je vais très bien…. Quand vous aurez compris où l’on veut vous emmenez, et que l’on vous a menti depuis le début… qu’il ne faut surtout plus être un mouton et aller rechercher les bonnes informations ailleurs que sur les merdias que l’on vous imposent, je n’écoute plus leurs narratifs mortifères qui nous mentent depuis des lustres

        1. je ne suis pas vacciné , et tout va très bien , je n’ai aucune confiance dans toute cette politique qui nous enfume depuis des lustres sur tous les problèmes qu’ils créaient eux mème , on est mème pas au courant si le vaccin est homologué ou pas et comment cette saloperie a contaminé le monde entier en deux mois , et comment elle a été vraiment fabriquée , hein PASTEUR ???

          1. Je suis complètement d’accord avec vous. Malgré mon grand âge je n’ai pas voulu prendre le risque de ce vaccin mis sur le marché sans aucun respect pour les humains. Mes deux fils de 55 et 53 ans (non vaccinés) ont été contaminés par des personnes vaccinées. Le pire est d’avoir arbitrairement évincés de nos hôpitaux des infirmier(e)s et des médecins non vaccinés alors que les vaccinés pouvaient être porteurs… Aucune logique, seul le fric a compté avec une info arbitraire et manipulée à outrance. Pfizer n’a t-il pas été condamné voilà quelques années à plus de 2 milliards de dollars… cherchez la raison !

    2. On peut vous répondre, certains services d’urgence ont fermé pour manque de personnel, du coup certains patients le week-end doivent faire 150km pour atteindre ces fameuses urgences, alors en cas d’urgence réelle vous trépasserez avant d’avoir pu demander le statut vaccinal de votre soignant…on en est là…

  3. Question sans réponse à ce jour : un patient a-t-il la possibilité de refuser d’être soigné par un soignant non vacciné ?
    Donc, je la pose autrement : un patient peut-il exiger d’être soigné par une personne vaccinée?
    Qui peut répondre ?

    1. De toute façon vu la situation de la médecine un patient est content s’il est pris en charge et soigné même par un soignant vacciné et positif !

      1. tout à fait d’accord , les russes et ukrainiens sont-ils tous vaccinés , j’ arrive à ne plus rien comprendre ,et ceux qui meurent , c’est d’une balle ou du covid ???

    2. je ne suis pas vacciné , et tout va très bien , je n’ai aucune confiance dans toute cette politique qui nous enfume depuis des lustres sur tous les problèmes qu’ils créaient eux mème , on est mème pas au courant si le vaccin est homologué ou pas et comment cette saloperie a contaminé le monde entier en deux mois , et comment elle a été vraiment fabriquée , hein PASTEUR ???

    1. tout à fait d’accord avec vous. Un gouvernement qui décide, plus de masque alors qu’il n’y a aucun respect des gestes barrières. Masque obligatoire à l’hôpital mais plus aucun contrôle de vaccination et on refuse de réintégrer les soignants…… Quest ce qui ne tourne pas rond dans de pays????? Il va être temps de m’être quelqu’un de responsable avec des accolytes responsables et moins nombreux pour gérer cette pôvre France.

      1. on avait une bonne occasion de les virer , mais on a préféré garder les mèmes et on continu dans la mème pièce de théâtre !! avec Moretti le chef d’orchestre ..

  4. Et ensuite le même gouvernement affirme prendre des mesures pour régler le problème du manque de personnel dans les hôpitaux !
    ça serait presque risible si ce n’était pas si grave.
    Macron et sa clique auront vraiment tout « foiré » dans la crise Covid et de plus où est passée notre démocratie légendaire : on a pas le droit de refuser ce vaccin somme toute peu efficace et potentiellement dangereux ?
    C’est du n’importe quoi et je plains de tout mon coeur les soignants concernés.
    Bizarre de réélire un président aussi nul .. les français sont masos !

  5. 4 doses de Pfizer et son directeur a le covid. Chercher l’erreur. On nous fait peur pour mieux nous asservir. Il serait temps de se réveiller.

  6. Il s’agit d’un vaccin dont le but est de protéger les autres par rapport à soi (vaccin altruiste).
    Un soignant qui refuse ce type de vaccin est indigne d’être un soignant.
    Qu’il dégage!

    1. quelle intelligence!!!!!! je suis à l’hôpital tous les jours car mon mari et malheureusement très malade, je vois le dévouement de tous le soignants, les précautions prises, le manque de matériel et de personnel criant et vous osez critiquer??????

    2. En quoi il protège les autres votre vaccin? Il est démontré aujourd’hui que ça ne réduit pas la transmission et son efficacité tout entière est remise en cause aux usa par le Congrès et les enquêtes en cours vu le nombre d’effets secondaires recensés, y compris en France…
      Avec les moutruches ce gouvernement a de l’avenir…je détruis et on me félicite…ils ne pourront plus se chauffer, se déplacer, de soigner, s’instruire…mais on applaudit. Quelque chose ne tourne pas rond. Éteignez la télé un peu, ça vous fera une cure désintox…

  7. Tous ces politiques sont des menteurs pour leurs intérêts.
    C’est une honte et j’espère que les Français vont se réveiller à la rentrée. Ce n’est plus possible d’accepter cette dictature.
    Nous ne sommes plus des bébés !

  8. Francis,
    Moi vacciné , j’ai eu un Covid très grave, plusieurs semaines dans un comas artificiel . Avec beaucoup de problèmes au niveau des poumons, staphylocoque doré , staphylocoque bovis , infection au pneumo nia, des abcès aux deux poumons , septicémie et j’en passe. Plusieurs fois à deux doigt de mourir. le Samu de Vendée n’a pas voulu ce déplacer, cause déborder, je suis arrivé tout seul aux urgences, j’ai franchi les portes des urgences à quatre pattes, après plus rien. Les médecins mon certifié, que cela est sans doute du a une réaction aux vaccins, cela arrive par moment avec astraZeneca. Transférer sur Compiègne, manque de place au service pneumologique , selon l’Hôpital de la Roche sur Yon, je devais y être obligatoirement, et dans une chambre seul. il me mette dans le service maladie infectieuse, avec une autre personnes dans la chambre (MIPI). Donc là je rattrape par deux fois, en trois semaines, des nouvelles infections aux poumons, la deuxième fois, rebelote 4 jours en comas, pour me remettre en l’état. Réponse manque de personnel diminution du nombre de lits, par manque de personnel. En France cela devient très dur pour se faire soigné dans les hôpitaux public, mais je tire mon chapeau aux soignants des hôpitaux, ils ont toujours fait le maximum , pour me sauver, et ils ont réussis. Merde aux gouvernements successifs de plouques et d’ imbéciles heureux, et bravo aux soignants , merci encore, vous avez toute ma gratitude.

  9. Francis,
    Moi vacciné , j’ai eu un Covid très grave, plusieurs semaines dans un comas artificiel . Avec beaucoup de problèmes au niveau des poumons, staphylocoque doré , staphylocoque bovis , infection au pneumo nia, des abcès aux deux poumons , septicémie et j’en passe. Plusieurs fois à deux doigt de mourir. le Samu de Vendée n’a pas voulu ce déplacer, cause déborder, je suis arrivé tout seul aux urgences, j’ai franchi les portes des urgences à quatre pattes, après plus rien. Les médecins mon certifié, que cela est sans doute du a une réaction aux vaccins, cela arrive par moment avec astraZeneca. Transférer sur Compiègne, manque de place au service pneumologique , selon l’Hôpital de la Roche sur Yon, je devais y être obligatoirement, et dans une chambre seul. il me mette dans le service maladie infectieuse, avec une autre personnes dans la chambre (MIPI). Donc là je rattrape par deux fois, en trois semaines, des nouvelles infections aux poumons, la deuxième fois, rebelote 4 jours en comas, pour me remettre en l’état. Réponse manque de personnel diminution du nombre de lits, par manque de personnel. En France cela devient très dur pour se faire soigné dans les hôpitaux public, mais je tire mon chapeau aux soignants des hôpitaux, ils ont toujours fait le maximum , pour me sauver, et ils ont réussis. Merde aux gouvernements successifs de plouques et d’ imbéciles heureux, et bravo aux soignants , merci encore, vous avez toute ma gratitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *